Le vol de carburant

Des vols faciles, rapides et lucratifs. 

Le vol favori des opportunistes : le carburant

Le siphonnage fait partie intégrante des vols qu’une entreprise peut subir. Ces vols ont régulièrement lieu dans les entreprises de transport qui disposent d’une station sur place et d’une flotte de poids lourds. Ces derniers sont munis de réservoirs pouvant contenir entre 400 et 1000 litres de carburant. Autant dire une petite fortune…

Toute l’année, et surtout en période de crise, ces entreprises sont les victimes habituelles de vols de carburant. 

Les moyens relatifs de lutte contre le siphonnage

Des dispositifs ont été conçus pour minimiser le phénomène : 
• des bouchons de réservoir fermant à clé
• des goulottes à trou (qui permettent le remplissage du réservoir mais ne permettent pas d’enfoncer un tuyau de large diamètre pour aspirer le contenu)
• des jauges alertes (permettant à l’entreprise de savoir qu’une baisse anormale est en train d’avoir lieu dans le réservoir)

Mais ces solutions, souvent imposées par les assurances, restent d’une efficacité toute relative. Rien n’empêche un voleur de percer directement la cuve pour se saisir du carburant. L’entreprise se retrouve alors avec un réservoir HS et plus une goutte de gazole… Certaines entreprises se refusent même à condamner les réservoirs avec des serrures pour ne pas avoir à les remplacer, préférant subir un « simple vol ». Concernant les jauges alertes, la belle affaire ! Lorsque le camion est sur une aire de repos ou sur le parking de l’entreprise la nuit, le temps de réaction ne suffit pas à éviter le vol, encore moins à identifier le voleur.

Pour ceux qui ne seraient pas équipés du tout, pas même d’une goulotte à petits trous, sachez qu’une pompe électrique siphonne un réservoir en une dizaine de minutes.

Mais encore, quelques chauffeurs utilisent leur carte AS24 (carte de carburant) dans la station de l’entreprise ou dans les stations partenaires (type « Total ») pour détourner le précieux liquide.

Le stockage de carburant doit vous contraindre à redoubler de vigilance

Ces vols sont très complexes à limiter concrètement. Interne ou externe, ils sont un fléau pour les sociétés de transports dont le carburant est le premier poste de dépense. Pour dissuader les employés ou les opportunistes de passage, il faut agir rapidement dès que des premiers larcins apparaissent car très souvent… ils se multiplient sur la même période. Prenez aussi en considération les vols chez les entreprises voisines, si vous êtes sur leur sillage, des voleurs étrangers à la zone pourraient faire de vous la prochaine victime.

Vous le savez mieux que personne, nous parlons là de milliers de litres qui disparaissent. Soit en une fois, soit sur une période par un salarié qui procéderait par « petites touches ». Les moyens utilisés pour dérober sont audacieux certes, mais surtout très rapides.

Notre mission
Notre spécialité

L’agence CF INVESTIGATIONS intervient auprès de ces entreprises victimes de vols de carburant. Que ce soit dans l’entreprise ou durant les trajets, nous mettrons en place les surveillances adaptées pour comprendre la situation. Par la suite, nous pourrons organiser un flagrant délit avec les forces de l’ordre ou simplement vous remettre les éléments nécessaires à une procédure judiciaire. Une négociation de départ sera toujours à tenter avec le voleur s’il s’agit d’un salarié indélicat.

Il est à noter qu’en la matière, la Cour de cassation a rendu un arrêt le 14 octobre 2015, permettant de confirmer le licenciement d’un salarié qui avait rempli des bidons personnels ainsi que son réservoir avec le fioul de l’entreprise.

Retour aux prestations Demandez un devis